Massage

Comment lutter contre la rétention d’eau après l’accouchement ?

Rétention d’eau après accouchement : tout ce que vous devez savoir !

 

La rétention d’eau est un phénomène qui touche de nombreuses femmes durant leur période de grossesse. Il arrive aussi qu’après l’accouchement certaines jeunes mamans continuent de faire de la rétention d’eau. Au lieu d’être évacuée, l’eau stagne dans les tissus de votre corps et provoque des gonflements. Des gonflements qui peuvent être source de gêne et d’inconfort.

Le phénomène de rétention d’eau après la grossesse est différent selon les femmes, mais il existe plusieurs petites choses qui peuvent vous aider à diminuer l’inconfort. Dans cet article nous vous avons condensé tout ce que vous devez savoir sur la rétention d’eau après l’accouchement, alors laissez-vous guider !

 

Pourquoi faites-vous de la rétention d’eau après votre accouchement ?

 

Avant de commencer à vous expliquer ce qu’est la rétention d’eau, vous devez savoir que c’est quelque chose de relativement courant pendant la grossesse et après l’accouchement. Alors, si vous avez actuellement de la rétention d’eau, ne vous en faites pas c’est normal.

 

La rétention d’eau, qu’est-ce que c’est exactement ?

Comme son nom l’indique, la rétention d’eau c’est simplement lorsque votre corps fait face à une accumulation d’eau dans votre organisme. En d’autres termes, votre corps stocke plus d’eau qu’il n’en évacue.

Cette accumulation de liquide provoque alors des gonflements sur certaines parties de votre corps. Les zones les plus touchées par ces gonflements sont généralement les jambes, les pieds, les chevilles et parfois le visage. Il est également possible que vous ayez déjà entendu parler d’œdèmes pour mentionner ce phénomène.

En effet, les gonflements dus à la rétention d’eau sont aussi appelés œdèmes. La rétention d’eau est sans gravité pour votre santé, mais cela reste désagréable et souvent inconfortable pour les mamans qui viennent de donner naissance à leur bébé. Généralement, elle disparaît après la grossesse, cependant ce n’est pas toujours le cas.

 

 

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ?

Pendant votre période de grossesse et lors de l’accouchement, votre corps stocke plus d’eau qu’en temps normal et le volume sanguin est même doublé. Vous vous doutez bien qu’il y a une raison, et elle est simple : c’est pour répondre au besoin de votre bébé dans le placenta.

Le corps réagit de cette manière afin de bien accueillir votre futur bébé lors de la grossesse, mais aussi pour préparer les tissus et les articulations au travail lors de l’accouchement. La poussée pendant le travail va alors envoyer l’eau vers le visage et les extrémités, ce qui explique pourquoi après l’accouchement le surplus d’eau stagne dans les tissus de la peau.

Il y a aussi d’autres raisons qui peuvent expliquer la rétention d’eau :

  • Un déséquilibre hormonal
  • Un surplus de liquides issus du travail
  • Un manque de mouvement après la grossesse

 

Quels sont les symptômes de la rétention d’eau ?

Normalement la rétention d’eau disparaît naturellement au bout d’une semaine après la grossesse. Mais comme toutes les femmes sont différentes, il est possible qu’elle persiste. Voilà les principaux signes qui peuvent vous aider à savoir si vous faites de la rétention d’eau :

  • Vos jambes, pieds, chevilles et visage sont gonflés (les bras et les mains peuvent aussi gonfler)
  • Vous avez une sensation de jambes lourdes
  • Votre peau est anormalement tendue et brillante
  • Vous ressentez des sensations d’inconfort et de lourdeur
  • Vous remarquez des œdèmes sur votre corps
  • Votre peau garde la marque de vos doigts lorsque vous appuyez sur les zones gonflées

Si vous reconnaissez ces signes, ne vous en faites pas, il y a des remèdes qui permettent d’atténuer la rétention d’eau après la grossesse.

 

Comment dire au revoir à la rétention d’eau après la grossesse ?

 

Il existe quelques petites choses que vous pouvez faire au quotidien pour éviter l’inconfort dû à la rétention d’eau et les gonflements après votre grossesse.

 

 

10 conseils pour vous soulager

Bougez régulièrement

Être en mouvement va favoriser le retour veineux et vous aider à mieux drainer les toxines ainsi que les liquides. Essayez également de ne pas rester assise trop longtemps et aussi de ne pas croiser les jambes. Vous pouvez par exemple marcher régulièrement, ou faire du sport comme la natation et le vélo.

 

Hydratez-vous

Le manque d’hydratation peut pousser votre corps à garder le surplus d’eau, et le fait de boire va justement favoriser la circulation et le drainage du surplus d’eau dans votre corps. Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour, vous pouvez aussi vous tourner vers le thé ou les tisanes. Cependant, évitez les boissons gazeuses, l’alcool et la caféine.

 

Surélevez vos pieds lorsque vous êtes assise ou allongée

Lorsque vous êtes allongée, placez un coussin ou un oreiller sous vos pieds afin de surélever vos pieds. Quand vous êtes assise, vous pouvez faire de même avec un tabouret ou un repose-pieds.

Cela va permettre de favoriser la circulation sanguine et de l’eau dans tout votre corps.

 

Portez des bas de contention

Les bas de contention vont vous aider à stimuler le retour veineux au niveau des mollets et donc de réduire les gonflements pour améliorer votre confort.

N’hésitez pas à demander une ordonnance à votre médecin ou votre sage-femme, car oui les bas de contention sont pris en charge par la Sécurité Sociale.

 

Réduisez le sel

Le sodium est connu pour favoriser la rétention d’eau, alors, faites en sorte de ne pas abuser du sel. Évitez les aliments trop salés comme les biscuits apéritifs ou le fromage par exemple.

 

Adoptez une bonne alimentation

Privilégiez au maximum les fruits et légumes frais et évitez tous les plats industriels transformés. Consommez les féculents (riz, pâtes, etc.) à petite dose, et prenez de préférence ceux avec un index glycémique bas.

Les aliments riches en potassium sont aussi vos meilleurs amis (épinards, noix, bananes, etc.), le potassium va venir réguler le sodium et donc réduire la rétention d’eau.

 

Consommez des diurétiques naturels

Concombre, citron et gingembre sont par exemple de très bons diurétiques naturels qui vont aider au bon fonctionnement de vos reins. N’hésitez pas aussi à vous jeter sur les fruits et légumes riches en eau.

 

 

Faites-vous masser

Non seulement vous pourrez vous relaxer, mais cela vous aidera aussi à réduire l’inconfort de la rétention d’eau. Par exemple, le drainage lymphatique va améliorer la circulation de la lymphe à l’aide de mouvements de drainage. Les massages jeune maman sont aussi intéressants pour réduire les éventuelles douleurs.

Vous pouvez aussi vous masser les jambes toute seule, en commençant du bas vers le haut et vous aider d’un rouleau de massage si besoin.

 

Passez un jet d’eau froide sur vos jambes

Ce n’est peut-être pas très agréable sur le moment, mais masser vos jambes avec un jet d’eau froide après la douche vous fera beaucoup de bien. Cela favorise votre circulation sanguine et vous aide à réduire les œdèmes.

 

Laissez vos vêtements serrés dans l’armoire

Les vêtements trop près du corps vont venir comprimer vos veines, empêcher la bonne circulation du sang et favoriser l’accumulation des liquides. Alors, évitez les talons et les vêtements trop serrés et préférez plutôt les vêtements et chaussures amples et confortables.

 

À partir de quand devez-vous consulter un médecin si les symptômes s’aggravent ?

 

La rétention d’eau après l’accouchement ne dure généralement pas plus d’une semaine, voire deux semaines au plus long. Alors, au-delà de ces deux semaines, certains signes peuvent vous alerter :

  • Le gonflement apparaît soudainement
  • Vous ressentez des maux de tête très douloureux, des troubles de la vision, des vomissements et une sensibilité anormale à la lumière
  • Une seule de vos deux jambes est douloureuse, rouge, irritée et enflée
  • Vous avez des palpitations du cœur, vous êtes essoufflée et vous avez des douleurs au niveau de la sangle abdominale et de la poitrine

Si vous reconnaissez ces symptômes alors, prenez rendez-vous avec votre médecin ou votre sage-femme, car ce sont des signes différents et plus inquiétants que ceux de la rétention d’eau.

 

Essayez le soin jeune maman des Jardins Suspendus !

 

Vous avez envie de vous faire plaisir, de vous relaxer et de dire au revoir à la rétention d’eau ? Laissez-vous tenter par le soin jeune maman des Jardins Suspendus. Nos praticiennes prendront le temps de discuter avec vous pour comprendre vos besoins et connaître votre peau.

De plus, tous les produits utilisés sont bio et sélectionnés avec attention pour convenir à toutes les peaux. Alors, succombez aux Jardins Suspendus et venez nous rejoindre à Paris 11 ou Boulogne.

CLOSE