Ma routine bien-être et esthétique

Le gommage pour une épilation réussie

Le gommage avant épilation : tout savoir sur les bonnes pratiques

 

Le gommage est indissociable de l’épilation. Il est un allié puissant permettant d’optimiser l’élimination des poils. À travers cet article, découvrez les bonnes pratiques associées au gommage avant épilation. 

 

Parlons en profondeur du gommage  

 

Qu’est-ce que le gommage ?

Le gommage élimine les cellules mortes de l’épiderme. Au terme d’un gommage, votre peau est lissée en douceur et nettoyée en profondeur. Elle est alors plus encline à recevoir un produit, à être épilée ou à renouveler ses cellules. 

Ces effets proviennent de la composition de ce type de soin. L’exfoliant contenu dans le gommage peut être chimique ou mécanique. 

Un exfoliant chimique, qu’est-ce que c’est ?

Ce type d’exfoliant est composé de molécules aux actifs chimiques, comme l’acide de citron, par exemple. Son action résulte d’une réaction chimique entre le produit et la peau. 

Un exfoliant mécanique, qu’est-ce que c’est ?

À l’inverse de l’exfoliant chimique, le mécanique est constitué de petits grains en plastiques ou en matières biologiques. Ces grains agissent par frottement sur l’épiderme. 

 

 

Quels sont les bienfaits du gommage ?

Notre épiderme perd environ un million de cellules cutanées par jour. Il est essentiel de les évacuer pour éviter qu’elles se mélangent au sébum et bouchent les pores de la peau. Le gommage permet d’éliminer les peaux mortes accumulées et évite l’apparition de points noirs et d’acné.

Le gommage va également permettre de détoxifier votre peau et de purifier votre épiderme de tous les perturbateurs externes. C’est aussi un excellent moyen de stimuler votre circulation sanguine.

Agacé par vos poils incarnés, le gommage est la solution pour les éliminer. Pratiqué avant une épilation, le gommage va libérer tous les poils bloqués sous la peau. Ainsi, votre épilation sera bien plus efficace. 

 

Quelles sont les zones à cibler ?

Il est primordial d’adapter le gommage à la sensibilité de l’épiderme de chaque partie du corps.  Les zones peu sensibles, comme les jambes, les bras, ou encore le dos, peuvent être exfoliées avec un gommage puissant ou à gros grains. Le visage, le maillot et les aisselles sont des zones très sensibles, où l’épiderme est fin. Il est donc essentiel d’opter pour un gommage léger. 

Dans le pire des cas, un produit mal adapté pourrait déséquilibrer la production de sébum de votre peau et engendrer des problèmes cutanés. Pour être certain d’opter pour le meilleur produit gommant, suivez attentivement les indications inscrites sur le produit, ou bien demandez l’avis à un professionnel.

 

À quelle fréquence faire un gommage ?

Pour les parties du corps sensibles, comme le visage, le maillot, ou encore les aisselles, nous vous conseillons de réaliser un gommage à hauteur d’une fois par semaine. 

Pour ce qui est des zones moins sensibles comme les jambes ou les bras, le gommage peut s’effectuer deux à trois fois par semaine. Tout dépend de vos besoins et de votre peau.

 

 

Le gommage : une étape primordiale avant épilation

 

Pourquoi faire un gommage avant l’épilation ?

Disgracieux et douloureux dans certains cas, nous souhaitons souvent nous débarrasser des poils incarnés. La méthode la plus efficace est le gommage. 

Après un soin exfoliant, votre peau est propre et lisse, par conséquent, la cire accroche mieux aux poils et le rendu est plus net.  

À l’image d’un cercle vertueux, une épilation nette et de qualité permet aux poils de repousser normalement. Ainsi, vous aurez de moins en moins de poils incarnés, au fil des gommages et des épilations. 

 

Comment faire un gommage avant une épilation ?

Préparer sa peau au gommage

Le gommage est bénéfique pour votre peau mais il reste agressif pour l’épiderme. C’est pourquoi, il faut préparer votre peau à le recevoir. Laissez-nous vous délivrer quelques conseils pour y parvenir. 

L’hydratation est le mot d’ordre. Nous vous conseillons d’humidifier la partie du corps que vous souhaitez gommer. Appliquez, ensuite, une huile et masser votre peau avec des mouvements circulaires. L’objectif est de faire pénétrer en profondeur le produit. Une fois cette étape terminée, rincez abondamment.  

La routine gommage

L’heure est ensuite au gommage. Optez pour un soin exfoliant adapté à la sensibilité de la partie du corps ciblée. Appliquez le gommage en pratiquant des gestes circulaires, tout en douceur. 

Il n’est pas nécessaire d’adopter une pression trop forte, le produit possède déjà les éléments nécessaires à une bonne exfoliation. 

Les gestes à adopter après le gommage

Une fois l’exfoliation terminé, vous pouvez rincer pour faire disparaître le produit. N’hésitez pas à rincer à l’eau chaude. Cela va permettre d’ouvrir vos pores et donc de faciliter l’adhésion entre la cire et le poil. 

 

Quelles sont les précautions à prendre après un gommage ?

 

Pour adopter rapidement les meilleurs gestes, voilà quelques précautions à adopter : 

  • Bien hydrater sa peau après l’épilation pour la nourrir en profondeur.
  • Ne pas exfolier après épilation, pour ne pas agresser votre peau.
  • Ne pas exposer sa peau au soleil après l’épilation, pendant 24h.  
  • Prendre une douche avant de s’épiler pour faciliter l’accroche des poils à la cire. 

 

Au terme de cet article, vous êtes paré pour réaliser un gommage avant l’épilation. Alors lancez-vous !

CLOSE