Massage

L’acupression & accouchement : le remède anti-douleur

Acupression accouchement : soulager l’accouchement avec les points d’acupression

 

L’acupression est une méthode issue de la médecine asiatique qui s’apparente beaucoup à l’acupuncture. Les mêmes points d’acupression sont stimulés dans le but de vous soulager. Une thérapie qui s’avère être très utile pour les femmes enceintes.

Très souvent lorsque la date du terme est dépassée, les futures mamans cherchent à déclencher leur accouchement. Et c’est là que l’acupression entre en jeu pour vous aider.

Alors, si vous avez envie de tout savoir sur les points d’acupression et leurs bienfaits lors de l’accouchement, laissez-vous guider par notre article.

 

Qu’est-ce que l’acupression ?

 

L’acupression est une thérapie provenant de la médecine traditionnelle chinoise. Elle s’apparente beaucoup à l’acupuncture, mais contrairement à elle, aucune aiguille n’est utilisée. À l’inverse, ce sont les doigts qui viennent exercer une pression sur les différents points d’acupuncture. Des points qui, une fois stimulés, vous offrent une sensation de soulagement différente selon ceux activés.

À l’origine l’acupression est utilisée pour réduire les tensions musculaires et apporter une sensation de relaxation. Cette thérapie est aussi souvent prodiguée afin de soulager la douleur, les maux de tête, la nausée, etc. 

 

Vous l’aurez compris, en acupression ce sont les doigts qui exercent une pression, mais pas n’importe où. La pression est exercée sur des points pivots qui se situent le long des méridiens, les mêmes qu’en acupuncture.

Étant donné que l’acupression n’est pas aussi précise et délicate que l’acupuncture, il est facile d’appliquer cette technique. Avec les bonnes instructions, vous pouvez facilement le faire vous-même ou bien demander à quelqu’un de vous aider.

Il existe de nombreux points d’acupression avec des noms différents, mais parmi les plus connus nous pouvons par exemple vous en citer trois :

  • Le point du gros intestin 4 (GI4) qui se situe entre le pouce et l’index, au niveau de la palmure
  • Le point de la rate 6 (SP6) qui se trouve en bas du mollet
  • Le point de la vessie 60 (BL60) situé derrière la cheville

Les points d’acupression les plus délicats doivent être manipulés par des praticiennes ou des praticiens expérimenté.e.s. Cependant, il est courant que lors de l’accouchement ou avant l’accouchement, des points d’acupression soient stimulés en automassage ou bien en demandant de l’aide.

 

Acupression et accouchement

 

Pour les futures mamans, l’accouchement peut parfois s’avérer douloureux, mais l’acupression est une solution qui peut vous aider à soulager la douleur pendant l’accouchement. C’est également un moyen de déclencher l’accouchement de manière naturelle et donc d’éviter des interventions médicales.

Il y a trois moments clés pendant l’accouchement au cours desquels l’acupression peut vous aider :

  • Lorsque le travail n’a pas encore commencé alors que la date d’accouchement a été dépassée
  • Lorsque vous avez besoin d’aide pour gérer les contractions pendant le travail
  • Lorsque vous attendez le début du travail après avoir perdu les eaux

Si vous avez recours à l’acupression lors du travail, faites en sorte que la pression exercée le soit directement sur le point pivot plutôt que de masser une grande zone.

Assurez-vous de commencer l’acupression à partir du moment où les premiers signes de l’accouchement se font ressentir. Cependant, si vous ressentez des gênes lors de l’acupression, arrêtez, cela sera plus dérangeant que bénéfique pour vous.

 

 

Les bienfaits de l’acupression pour votre grossesse

Que ce soit pendant l’accouchement, avant, pendant le travail, ou dans le but de le déclencher, stimuler les points d’acupression a plusieurs bienfaits :

    • Le soulagement des nausées
    • Stimuler la délivrance du placenta
    • Réduire les douleurs au niveau du dos
    • Le soulagement des douleurs globales de l’accouchement
    • Permettre de soulager le col de l’utérus
    • Stimuler les contractions
    • Aider à réduire la durée de l’accouchement
    • Permettre de réduire le besoin des interventions médicales
    • Préparer le corps à l’accouchement grâce à la stimulation de la circulation sanguine au niveau du bassin
    • Faciliter la descente de votre bébé
    • Lutter contre l’anxiété pendant l’accouchement

Il existe d’autres bienfaits, mais ceux que nous venons de vous citer font partie des principaux. Chaque future maman va ressentir les bienfaits différemment, elles ressentiront certains plus que d’autres, car chaque corps et chaque future maman est différent.

L’acupression pendant l’accouchement ne présente pas de risques particuliers cependant il faut tout de même faire attention lorsque vous y avez recours. Avant d’essayer toute seule, ou bien avec une autre personne, parlez-en avec votre médecin. Vous pouvez également en discuter avec les sages-femmes si vous avez quelques questions ou inquiétudes concernant l’acupression.

Vous venez d’avoir le feu vert de votre médecin pour l’acupression ? Alors, dans ce cas c’est parfait, car nous vous avons préparé une liste de quelques points  à stimuler vous-même.

 

7 Points d’acupression pour soulager votre accouchement

 

Nous vous avons préparé une petite liste de 7 points d’acupression que vous pouvez stimuler en automassage et qui sont très souvent utilisés lors de la grossesse et du travail. Pour vous faciliter la tâche, nous vous les avons classés en partant du haut du corps jusqu’au bas du corps.

 

 

Le point de la vésicule biliaire 21 (GB21)

Ce point d’acupression est situé entre votre cou et votre épaule, au milieu du muscle de l’épaule, juste au-dessus de la clavicule.

Lorsque vous avez réussi à le trouver, vous n’avez plus qu’à le stimuler en le pinçant entre votre index et votre en pouce en exerçant une pression continue vers le bas.

La stimulation de ce point va vous aider à soulager les raideurs du cou et des épaules, mais va surtout être très intéressante pendant le travail. En effet, il va rendre les contractions plus efficaces et moins douloureuses.

 

Le point du gros intestin 4 (LI4)

Ce point est un des plus efficaces pour aider au moment du travail, il se trouve sur la main entre le pouce et l’index. Il se situe précisément en dessous de l’articulation de l’index.

À l’aide du pouce de votre autre main, venez pincer la palmure située entre le pouce et l’index. Appliquez une pression continue sur cette zone, vous pouvez également réaliser des petits massages en rond sur le point d’acupression.

Ce point est très intéressant pour stimuler les contractions ou bien pour les adoucir. C’est aussi un point qui est activé pour faciliter la descente de votre bébé.

 

Le point du péricarde 8 (PC8)

Le point PC8 est un point d’acupression qui se situe en plein milieu de la paume de votre main. Pour le trouver c’est simple, serrez le poing et positionnez le pouce de votre autre main à l’endroit où votre majeur se trouve.

Une fois que vous avez pu le localiser, utilisez votre pouce pour exercer une pression constante dessus. Tout comme pour le point LI4, vous pouvez également le masser pendant quelques secondes.

Le point PC8 est très souvent utilisé afin d’aider à déclencher le travail.

 

Le point de la vessie 32 (BL32)

Ce point d’acupression trouve sa place dans le bas du dos, juste en dessous des fossettes des reins et des lombaires. Ce sont précisément deux petits creux situés juste au-dessus des fesses.

Pour trouver le point BL32, il vous suffit de descendre le long de la colonne vertébrale jusqu’à sentir deux petits creux de chaque côté. Une fois que vous les sentez, appuyez dessus avec vos deux pouces pour appliquer une pression constante. Vous pouvez aussi faire de petits frottements circulaires sur le point d’acupression.

Ce point est stimulé dans le but de soulager la douleur pendant l’accouchement, pour aider le bébé à descendre, mais aussi pour déclencher des contractions régulières.

 

Le point de la rate 6 (SP6)

Le point SP6 est un point d’acupression qui se situe en bas de la jambe, juste au-dessus de la cheville, à l’arrière du mollet. Pour le trouver, vous devez placer quatre doigts au-dessus de l’os interne de votre cheville, ensuite faites les glisser derrière. Au niveau du mollet vous devez sentir une zone molle, le point d’acupression se trouve ici.

Pour le stimuler, c’est simple, appliquer une pression ferme et constante avec votre index. Vous pouvez également frotter la zone en faisant de petits cercles pendant plusieurs minutes, ou jusqu’à ressentir une contraction.

Ce point pivot vous aide à étirer le col de l’utérus, à renforcer des contractions qui seraient trop faibles lors du travail, à réduire la douleur ainsi qu’à déclencher l’accouchement si la date du terme a été dépassée.

 

Le point de la vessie 60 (BL60)

Le point BL60 est situé juste en dessous du point SP6, c’est un point d’acupression qui est entre l’os de la cheville et le tendon d’Achille. 

Lorsque vous l’avez trouvé, appuyez sur la peau avec votre pouce afin d’appliquer une pression constante. Comme pour les autres points, vous pouvez aussi masser en faisant des petits cercles.

Il va vous aider si votre bébé n’est pas encore descendu, il va vous permettre d’augmenter la circulation du sang et de soulager la douleur des contractions. Ce point d’acupression est aussi très utile pour déclencher le travail.

 

Le point de la vessie 67 (BL67)

Ce point est probablement le plus simple à trouver, il est situé sur votre petit orteil, sur le bord extérieur, au niveau du début de votre ongle.

Pour le stimuler, il vous suffit de pincer votre petit orteil et d’appliquer une pression au bout, juste en dessous de l’ongle.

Le point d’acupression BL67 est très intéressant pour vous aider à faire en sorte que votre bébé sorte plus facilement et sans embûches.

 

Le mot final des Jardins Suspendus sur l’acupression et l’accouchement

 

Cette thérapie naturelle issue de la médecine traditionnelle chinoise est une alternative très intéressante pour stimuler le travail. En effet, l’acupression vous aide lors de l’accouchement, et avant, sans avoir à utiliser des médicaments ou d’autres techniques médicales.

Vous devez cependant rester vigilante et prudente lorsque vous stimulez ces différents points, veillez à demander l’avis de votre médecin avant de commencer l’acupression.

CLOSE